APOTHICOM


William Zule, membre de l’ONG RTI International, de la North Carolina Harm Reduction Association et chercheur spécialisé en prévention et épidémiologie du VIH et de l’hépatite C a animé une table ronde à Paris le 22 Mai, invité par l’association Apothicom.

Les recherches de William Zule suggèrent que l’utilisation de certains types de seringues pourrait réduire de manière significative les infections par le VIH via le partage des seringues. William Zule travaille actuellement avec des programmes d’échange de seringues au Tadjikistan pour développer et tester des stratégies afin d’implémenter les recommandations de l’organisation mondiale de la santé qui conseille la distribution de seringues à espace mort faible pour réduire la transmission du VIH et de l’hépatite C chez les personnes qui injectent des drogues (PQID).Fruits de la recherche en réduction des risques , des données nouvelles, concernant les pratiques d'injection et le matériel de prévention délivré  aux usagers, ont été mises en lumière. La publication de notre ouvrage l‘Injection à Moindre Risque méritait donc une suite.

Vidéo : rencontre avec William Zule - Mai 2015
( 5 minutes )





Table ronde avec William Zule - Mai 2015
( 9 minutes )




 
...